LE CANARD DÉCHAÎNÉ : Faites attention les anciens, l'arnaque à la carte bancaire touche votre compte bancaire. Une banque ne vous appelle jamais pour vous demander vos coordonnées et encore plus vos codes. Vérifiez le lien du site et surtout appelez votre conseillé avant toute intervention sur le net.

20 Minutes : Une nouvelle forme d’arnaque particulièrement dangereuse sévit actuellement en France. Ces derniers jours, les autorités et les banques ont tiré la sonnette d’alarme pour mettre en garde contre cette pratique, baptisée « spoofing », rapporte Capital.

La technique est à la fois simple et bien pensée. Les malfaiteurs prennent contact avec les victimes en se faisant passer pour leur banque. Cela peut se faire par mail, avec un en-tête identique à celui utilisé par l’établissement bancaire, par SMS ou carrément via un appel téléphonique.

Des virements vers des comptes frauduleux

« Sur votre téléphone apparaît le vrai numéro d’appel de votre banque », avertit la cheffe du groupe des enquêtes administratives et fraudes du Bas-Rhin, interrogée par DNA. Votre prétendue banque vous informe ainsi que vous avez été victime d’un vol, d’une arnaque ou d’une erreur quelconque.

L’objectif des escrocs est toujours le même : mettre la main sur les identifiants de connexion bancaire de leurs victimes. Une fois qu’ils ont réussi à les obtenir, il ne leur reste plus qu’à se connecter pour réaliser des virements vers des comptes frauduleux et il devient alors très compliqué de retrouver l’argent.

Face à ce phénomène, les autorités recommandent de ne jamais divulguer d’informations personnelles par téléphone ou par mail. En cas de doute devant un message suspicieux, il est toujours possible d’effectuer une vérification directement auprès de sa banque. Les établissements bancaires ne demandent en outre jamais les informations de connexion à leurs clients.

LE CANARD DÉCHAÎNÉ : Vous croyez être sorti d'affaire, de vivre de manière insouciante sans avoir à payer votre dû à la planète Terre. Détrompez-vous, cette civilisation est à l'agonie.

Doctissimo : Le nombre de cas de Covid-19 augmente dans de nombreux pays: le Royaume-Uni, l'Irlande, la Grèce, Chypre, la France, l'Italie et l'Allemagne. La branche européenne de l’OMS estime par ailleurs que certains pays ont levé les restrictions trop brutalement.

Cette situation a poussé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a élaboré des scénarios quant à l’avenir de l’épidémie au niveau mondial. En effet, environ 10 millions d’individus ont été contaminés la semaine passée, entraînant 45 000 décès. En France, au 31 mars, plus de 169 000 nouveaux cas ont été déclarés au cours de ces dernières 24 heures. En outre, 597 décès ont été enregistrés sur les 7 derniers jours.

Quelle tournure pourrait prendre l'épidémie de Covid-19 ?

D’après l’OMS, la pandémie de Covid-19 n’est pas encore derrière nous. En effet, elle envisage trois scénarios concernant la circulation du virus :

  • Le plus probable ;
  • Le meilleur ;
  • Le pire.

L’épidémie se poursuit avec un virus moins dangereux

Concernant le scénario envisagé comme étant le plus raisonnable, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré lors d’un récent point presse que : "Sur la base de ce que nous savons désormais, le scénario le plus probable est que le virus va continuer à évoluer, mais que la sévérité de la maladie qu’il provoque va aller s’amenuisant au fur et à mesure que l’immunité augmente grâce à la vaccination et aux infections".

En résumé, le coronavirus va continuer de circuler, mais l’agent infectieux sera moins dangereux, c’est-à-dire qu’il entraînera des formes moins graves de la maladie. Dans ce scénario, des pics épidémiques pourront faire leur apparition, à une fréquence inconnue pour l’heure. Quant à l’immunité, elle aura tendance à diminuer. C’est pourquoi des rappels de vaccination pourraient être envisagés pour protéger les personnes les plus vulnérables.

Le scénario le plus optimiste : des variants moins virulents

Pour ce scénario, le directeur général de l'organisation onusienne, a indiqué que : "Dans le meilleur des cas, nous verrions des variants moins sévères émerger et il n'y aura pas besoin de nouvelles formules de doses de rappel et de vaccins". Toutefois, cet avenir paraît encore utopiste et difficile à réaliser.

Chers ami(e)s,

L'Elysée et le CSA, excédés par l'énorme succès de Zemmour sur Cnews, cherchent le moyen d'y mettre fin.
Tétanisé par le succès incroyable d’Éric Zemmour, le groupe Canal+, sous la pression politique de l’Élysée et du CSA (dans tous ses états), a demandé au groupe Bolloré de réunir un comité d’éthique pour examiner le cas Zemmour. Cinq membres réunis autour d’une table.
Quelles « suites donner au dossier » ? Ambiance de tribunal.
Pour la première fois dans l’histoire de la télévision, les responsables d’une chaîne se mobilisent pour examiner les moyens de faire cesser une émission dont l’audience bat tous les records. Du jamais-vu...


D’autre part, très jaloux des scores de Cnews, les responsables de Radio-France, de France 2 et Lea Salamé exigent l’interdiction de Zemmour sur tous les plateaux, pour retrouver leur monopole des interviews politiques.


Après délibéré, les conseillers pétris d’éthique ont tranché : « L’émission “Face à l’info” ne peut pas continuer à être diffusée sous sa forme actuelle. » Trop de téléspectateurs. Trop d’adhésion aux analyses politiquement incorrectes du chroniqueur. L’Élysée fulmine. L’émission doit être remodelée, revisitée, malaxée, ou annulée, et Zemmour reconfiguré à la baisse.  Il y a « un manquement à la bien-pensance », des « outrances », des propos qui sont « contraires à la charte déontologique du groupe » : en bref, l’émission est beaucoup trop éloignée de la pensée correcte officielle. Il faut invoquer des sorties de route caractérisées, pour revoir les temps d’antenne de Zemmour à la baisse, ou annuler cette émission. Qu’on apprécie ou pas le personnage de Zemmour, n’est plus le problème. C’est la pluralité d’expression qui est menacée. Et, tout ça est inquiétant ..


En revanche, nous pouvons constater qu’Hanouna le présentateur clownesque de C8, qui réprimande en direct Mila sur la chaîne C8, jeune fille déjà condamnée à mort par des milliers de fatwas islamistes, cet animateur peut continuer de son côté ses pitreries, en empochant tranquillement ses 50 millions de salaire annuel. Lui n’a rien à craindre des ayatollahs de la pensée unique, de l’Élysée, ou du CSA . Ou en sommes nous arrivé ???

VIVE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL???

Chers ami(e)s,

La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille. Dans beaucoup de villes de notre beau pays, le peuple est en marche pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour de la démocratie.

En tant que médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ayant été président de nombreuses instances ou conseils de santé publique, y compris sur les vaccins, je mesure chaque jour les incertitudes générant la peur et le désarroi croissant de nos concitoyens. Je prends le risque d'être à nouveau qualifié de « complotiste » ou mieux de « rassuriste >>, termes désignant ceux qui critiquent ou challengent la pensée unique.

Je finis par être fier de ces appellations, mes propos exprimant la vérité n'ayant jamais changé depuis le début de l'épidémie. Je considère donc qu'il est de ma responsabilité de m'exprimer à nouveau ce jour sur l'ensemble du volet médical de la Covid-19 et en particulier sur le sujet vaccinal, désormais l'élément central et quasiment unique de la politique de santé de l'Etat.

Beaucoup de Français ont été hypnotisés par la politique de la peur. Depuis septembre 2020, on nous avait annoncé une deuxième vague terrible de l'épidémie, pire que la première.
Le Ministre de la Santé, le Dr Olivier Véran, le Président du Conseil scientifique de l'Elysée, le Pr Jean François Delfraissy, le Directeur Général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, l'Institut Pasteur nous ont annoncé des chiffres catastrophiques avec une augmentation exponentielle du nombre de morts. Les hôpitaux devaient être saturés et débordés.

Même le Président de la République, lors d'une allocution télévisée récente annonçant le reconfinement, nous a prédit pas moins de 400.000 morts, renchérissant sur les 200.000 morts estimés peu de temps auparavant par le Pr Arnaud Fontanet de Pasteur.

Ces chiffres irréalistes n'avaient qu'un but, entretenir la peur pour nous faire rester confinés, sagement masqués. Pourtant l'usage généralisé des masques en population générale n'a aucun intérêt démontré scientifiquement pour enrayer l'épidémie de SARS-COV-2.

Le parti communiste chinois nous mentirait-il sur la gravité réelle de la situation.

Voici un article dont la source est le nouvel ordre mondial. Certes il y a "à boire et à manger" sur ce site mais nous pouvons nous poser la question au vu des observation de dégagement de soufre près de Wuhan.

"Une augmentation soudaine des niveaux de dioxyde de soufre (SO2) est associée à une combustion soudaine de matières organiques, y compris des corps humains.

 so2 chine coronavirus

Rejet massif de dioxyde de soufre

Nous avons maintenant de nouvelles preuves de crémations de coronavirus dissimulées en Chine.

so2 chine coronavirus 2

Chaîne de tweets

– Les données de http://windy.com montrent un rejet massif de dioxyde de soufre gazeux de la périphérie de Wuhan, communément associé à la combustion de matières organiques. Les niveaux sont élevés, même par rapport au reste de la Chine.

– Dans le même temps, à la même échelle, on constate que les émissions sont plus importantes dans tous les domaines. La seule autre ville qui s’en approche est Chongquing, qui est également touchée par le coronavirus.

– Quelques possibilités distinctes :

1/ Il s’agit d’une centrale électrique qui rejette tout ce gaz. Peu probable, vu l’écart entre les chiffres et la norme. Aucune autre ville ne se rapproche de la quantité de SO2 rejetée par Wuhan.

2/ Une deuxième : Wuhan brûle des déchets municipaux et peut-être des carcasses d’animaux contaminés. C’est possible, mais pourquoi ne pas simplement les déverser là où ils le font habituellement ?

3/ Et la troisième, la plus morbide : des cadavres sont incinérés à la périphérie de la ville, le nombre de décès est bien plus élevé que ce que le PCC (parti Communiste Chinois) laisse entendre, et les choses vont vraiment, vraiment mal.

– Je ne connais pas les probabilités relatives de ces événements, décidez par vous-même lequel est le plus probable.

– Notez également que j’ai changé l’échelle affichée pour ne voir que les pics, regardez les concentrations supérieures à 500ug/m^3 pour voir le vrai tableau.

– Les niveaux actuels de SO2 sont extrêmement élevés, à 1700ug/m^3, où 80ug/m^3 est considéré comme dangereusement élevé.

Signes de crémations massives à Wuhan

Considérez également que l’augmentation du dioxyde de soufre pourrait être le signe de crémations massives à Wuhan.

L’article fait référence aux Tweets ci-dessus et mentionne également deux autres possibilités.

1/ Selon le département de la santé publique de l’État américain de Géorgie, les crématoires rejettent une grande variété de produits chimiques en plus du SO2, tels que « le mercure, la dioxine, l’acide chlorhydrique, l’oxyde d’azote, le monoxyde de carbone et les dioxines ». L’utilisateur de Twitter Vet Watching a souligné que les niveaux élevés de SO2 pouvaient également s’expliquer par la combustion de tonnes de déchets médicaux contaminés.

2/ Le Dr Jorge Emmanuel, spécialiste de l’environnement, a été cité par Health Care Without Harm comme ayant déclaré que la combustion de fournitures médicales libère un certain nombre de polluants, notamment « des cendres volantes ; des métaux lourds tels que l’arsenic, le chrome, le cuivre, le mercure et le plomb ; des gaz acides tels que le chlorure d’hydrogène, le fluorure d’hydrogène, les dioxydes de soufre et les oxydes d’azote ; le monoxyde de carbone ; et des composés organiques »."

En effet hier, M. Tedros, directeur général de l’OMS, a tweeté que nous ne voyons peut-être « que la partie émergée de l’iceberg » en ce qui concerne le nombre total de cas, un revirement choquant vers le scepticisme pour quelqu’un qui semblait prêt à déformer la vérité pour aider Pékin il y a quelques jours à peine. Il a déclaré également qu’au cours des derniers jours, des « incidents préoccupants » de propagation ont été observés chez des personnes n’ayant jamais voyagé en Chine (notamment les Britanniques qui ont été infectés dans un chalet français).

Il est aussi intéressant de se rappeler que l'OMS a déclaré que nous vayons actuellement que la partie visible de l'iceberg et non la partie immergée. Que se cache-t-il dans cette partie immergée ?

Actu. geek du jour

Begeek.fr

1 décembre 2022

De la Tech, de Pop culture et des bons plans, depuis 2006.

Recherche LJBF

Qui est en ligne ?

Nous avons 231 invités et aucun membre en ligne

Nb. de Visiteurs

11508557
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois
Le mois dernier
Depuis le 12/04/09
1628
5225
29307
1628
120147
11508557

01-12-2022 08:45

Phases de la Lune

Écrivaine-essayiste

Gaga de la Loire

Les créations de CélineInmyworld